50% Cave, 50% Bar, 100% V and B

Culture V and B : Le blog des assoiffés de savoirs !

De l’eau dans mon whisky ?

Verre de whisky avec glaçons

«Oh my God ! »

Dans l’usage de la consommation des scotchs on considère que mettre de l’eau dans son whisky est un sacrilège…

Pierres Ollaires WhiskiesERREUR ! En Écosse, il n’est pas rare de voir un whisky « allongé » d’un trait d’eau. Cela permet de diminuer le feu de l’alcool et même d’ouvrir les arômes. Attention tout de même aux vieux whiskies qu’il vaut mieux savourer brut.
Le plus souvent utilisé sur les « brut de fûts » cette méthode respecte quand même quelques règles. Allez-y avec parcimonie, bien souvent un trait d’eau suffit, et sélectionnez une eau pure et neutre comme la Speyside Glenlivet, venue tout droit d’Écosse.

Pas de glaçon ! On a la solution…

Laissez les glaçons (et le soda…) au frigo !  Chez V and B, on vous propose les pierres Ollaires Scandinaves

Il ne vous plus qu’à trinquer avec un joyeux « Slàinte mhàth, slàinte mhór !* » 😉

* « Santé, A la vôtre »

 

RSS Feed

2 réponses à “De l’eau dans mon whisky ?”

  1. Il est vrai que les écossais le déguste avec un très d’eau, mais c’est e l’eau de source qui a servit au processus de distillation souvent introuvable en France, et ne dit-on pas que les cordonniers sont les plus mal chausser ? Plutôt que d’ajouter de l’eau laisser un brut de fût s’ouvrir tranquillement pendant quelques dizaines de minutes.

    • Perso, je trouve qu’un trait c’est déjà de trop. Même avec de l’eau de la source ayant servi à l’élaboration… En revanche, je me sers parfois d’une paille ou d’un compte-goutte pour déposer 2 à 3 gouttelettes maxi. Ainsi cela ne dilue pas mon scotch tout en ayant ses saveurs sublimées 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *