50% Cave, 50% Bar, 100% V and B

Culture V and B : Le blog des assoiffés de savoirs !

2017 – L’aventure continue pour le voilier V and B !

Le 28 octobre 2016 V and B Life
Bateau V and B - voile

Il y a exactement un an, la première course du Class40 V and B, la célèbre Transat Jacques Vabre partait du Havre. 3 semaines après, tu arrivais à Itajaï au Brésil avec Sam Manuard à la 2ème place des Class40. Quels souvenirs gardes-tu de cette aventure ?
 
Une expérience exceptionnelle !

Tout d’abord la construction expresse (seulement 4 mois et demi) d’un nouveau bateau prototype à laquelle j’ai participé ( le Mach 40.3 V and B). Puis une mise à l’eau inoubliable en août 2015 avec toute la communauté des VandBistes et partenaires du projet venus pour l’occasion, c’était l’accomplissement d’une première grande étape.

Ensuite, nous avons eu un temps très court pour prendre en main le « vaisseau » et faire les premiers réglages, seulement 1 mois et demi de préparation avant la Transat Jacques Vabre. J’avais l’impression d’être à la barre d’un magasin V and B tout neuf et de me retrouver le jour de l’ouverture !

Et nous voici déjà dans les bassins au Havre ! Après quelques entrainements à Lorient, nous savions que le bateau était rapide mais nous manquions de temps pour peaufiner les réglages. Nous espérions déjà finir la course (cela n’était pas gagné avec un prototype aussi récent), et en plus on s’était fixé un gros challenge qui était de finir dans le TOP 5 !
Top départ ! Nous avons été, avec Sam, rapidement dans le match autour des grands acteurs de la Class40. La suite, vous la connaissez avec un duel incroyable entre « Le Conservateur » et « V and B » pour finir à moins de 2h l’un de l’autre après 10 000 Km.

Une deuxième place inoubliable mais surtout une victoire personnelle après avoir fait tout ce chemin en si peu de temps. (Un peu à l’image des inaugurations de magasins qui reflètent le travail accompli pendant le premier mois d’ouverture).

Et dans un an, le RDV est déjà pris au Havre pour l’édition 2017 ? On te retrouvera au Havre pour l’édition 2017 ?

Oui effectivement, j’y serai ! Toujours au départ du Havre début novembre mais nous ne savons pas encore où sera jugée l’arrivée : ce sera soit au Brésil : Rio de Janeiro, Salvador de Bahia, soit en Colombie : Carthagène.

En cette fin de saison 2016, c’est l’occasion de dresser un petit bilan de cette année et de ta participation aux 3 courses : The Transat, la Transat Québec St Malo et la Normandy Channel Race.

  • Ton plus grand bonheur / ta plus grande satisfaction ?

Notre 3ème place sur la Normandy Channel Race en septembre avec Hugo Dhallenne. C’est une course qui est l’une des plus compliquées et exigeantes avec un grand nombre de concurrents capables de monter sur le podium. Cette année, il y avait 27 bateaux dont 12 capables de gagner. Un podium, c’est une belle manière de terminer la saison !

  • 3 mots pour résumer ta saison

Émotion/Courage/Détermination

  • Ta plus grande déception/ ton pire souvenir ?

L’abandon sur  THE TRANSAT bakerly bien sûr…

Après mon opération et mon arrêt prolongé, j’ai du cravacher pour pouvoir revenir au top physiquement. Nous avons réalisé une préparation optimum du bateau et du skipper. Nous étions prêts pour ce gros challenge qu’était de traverser l’Atlantique Nord en solitaire entre Plymouth et New-York. Mais le sort en a décidé autrement (le bateau a été percuté par un cargo le premier jour de course) !

Nous pratiquons un sport dont la réussite est étroitement liée à la machine et qui est rempli d’aléas, il faut être prêt à accepter ce genre de situation même si parfois cela peut paraître injuste surtout quand on est en tête de la course.

Class 40 V and B - St Malo

  • Ce que tu as appris de tes expériences ?

L’année a été remplie de rebondissements sur les différentes courses qui n’ont fait que profiter à mon expérience sur l’eau comme à terre.  Sur la Transat Québec St Malo, nous avons eu une belle cohésion de groupe et c’est ce qui nous a permis de rester dans le groupe de tête (8ème Class40 sur les 19 partants) malgré notre panne de moteur qui nous a privés d’énergie à bord.

  • Une anecdote pour les VandBistes ?

Il y a de la super bonne bière à Québec… et il n’y a toujours pas de tireuse à bière sur le bateau – et si on en installait une en carbone ? 😉

Regard vers 2017 : sans tout nous dévoiler, peux-tu nous dire de quoi sera fait ton programme les prochains mois ?

Nous avons un gros chantier d’hiver à venir avec des modifications à apporter pour plus de performance. En début de saison, nous devons renouveler le jeu de voiles et donc retravailler les réglages. On démarre le championnat Class40 au mois d’avril avec le Grand-Prix Guyader à Douarnenez (course côtière), puis la Normandy Channel Race à Caen au mois de mai, ensuite la ROLEX Fastnet Race en Angleterre en août et pour finir la Transat Jacques Vabre début novembre. Une saison très complète pour préparer cette nouvelle transat en double.

Un mot pour tous les VandBistes qui te soutiennent depuis maintenant 2 ans ?

C’est une chance de pouvoir tous vous avoir à mes cotés ! Merci pour votre soutien. J’ai l’impression d’avoir une grande famille ! Portez les couleurs de V and B c’est pour moi naturel au quotidien : joie de vivre, simplicité, convivialité et l’envie de se dépasser, chaque jour.

 

RSS Feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *