50% Cave, 50% Bar, 100% V and B

Culture V and B : Le blog des assoiffés de savoirs !

#5 Le carafage : vraiment has been ?

Le 18 septembre 2015 Culture VinFoire aux vins 2015

Le carafage est un acte fort qui apporte au vin une très grande quantité d’oxygène.

« Carafage : 5 minutes, pas plus ! »

C’est le temps que doit être carafé un vin avant d’être dégusté ! Une durée suffisante pour que les vins jeunes s’affirment et pour que les vins évolués ne s’affaiblissent pas. Seuls les vins rouges très jeunes et fortement tanniques peuvent être carafés 1h avant la dégustation, voire davantage.

Dernier conseil, le vin ne se conserve pas en carafe, reversez-le dans sa bouteille d’origine et remettez le bouchon !

Schéma vin et carafe

Vin rouge jeune et puissant

Aérez-le ! Ainsi il pourra révéler ses arômes et arrondir sa texture. Si la surface du vin en contact avec l’oxygène est large, il s’agit d’une carafe pour un vin rouge puissant et jeune.

Vin rouge léger ou blanc jeune

Ces vins ont moins besoin d’être oxygénés. Optez pour une carafe moins large pour garder tous les arômes et sublimer la dégustation.

Vin mûr, rouge ou blanc

Protégez-le !  Il est important de limiter les échanges avec l’oxygène pour de ce type de vin. Versez-le dans une carafe étroite afin qu’il reste raffiné sans perdre de sa fraicheur.

Un vin liquoreux ou moelleux, plus savoureux une fois carafé  ?

Vrai ! L’apport d’air développera son potentiel aromatique ainsi qu’un toucher plus délicat. Cela permettra de diminuer la perception du sucre en bouche et de favoriser plutôt l’expression de ses arômes délicats.

Carafer un champagne ou un vin effervescent ?

Oui  ! Simplement pour que le vin soit plus savoureux. Attention toutefois à bien choisir votre carafe : assez étroite, afin de conserver les bulles. Cela permet de gagner en finesse et d’assagir les bulles.

RSS Feed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *