Beerctionnaire

 

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver au milieu de tout ce vocabulaire spécifique à la bière. Il est grand temps que V and B vous aide à comprendre tous ces termes . Votre beerctionnaire va vous suivre partout et va faire de vous un expert ! Lisez, découvrez, apprenez et épatez vos amis au V and B (ou ailleurs).

Les termes que vous retrouvez ici sont ceux utilisés lors de l’animation « Born to be craft » (février 2019).

 

Le Beerctionnaire de V and B

  • Blend : un blend est une association entre deux styles de bière. Ce terme est plus couramment utilisé dans le vocabulaire du whisky.
  • Exotic Wheat Beer : Le style Wheat Beer (terme américain) correspond à une bière blanche brassée avec minimum 30% de blé. C’est une bière de fermentation haute souvent légère en alcool et très rafraîchissante. Elle a une robe blanche. Le terme « exotic » dans ce cas indique que le brasseur a ajouté des houblons spécifiques pour y ajouter des notes de fruits exotiques.
  • IPA : Indian Pale Ale, bière d’origine anglaise. Cette bière se caractérise par son amertume et son aromatique plus prononcée du fait d’une plus grosse utilisation de houblons. Fermentation haute. Robe blonde/ambrée.
  • NEIPA : New England Indian Pale Ale, ce style de bière, catégorise des bières de fermentation haute qui tire une fois de plus leur origine des IPA. Ces dernières sont donc des bières où le brasseur se concentre sur l’aromatique du houblon plus que sur l’amertume. Arborant des robes souvent « hazy » (trouble/opaque) elle développe en effet de belles aromatiques fruitées. Ces bières résultent le plus souvent de l’utilisation de céréales spécifiques comme l’avoine lors de la phase d’empâtage. Elles se rapproche souvent d’un jus de fruits houblonné (texture crémeuse).
  • Pale Ale : Il existe deux branches majeurs qui séparent les familles de bière, les bières Ale et les bières Lager. Une bière dite Pale Ale est une bière d’origine anglaise. Elle tient son nom du malt utilisé lors de son processus de brassage : le malt Pale. Elles se définissent généralement comme des bières de fermentation haute, à la robe claire. Elle se veut douce et légère en alcool.
  • Robe de la bière : définit son aspect visuel. Lors d’une dégustation on analyse alors sa couleur, son opacité, sa bulle (fine ou grossière), sa mousse (fine, épaisse ou crémeuse). On se demande aussi si la mousse est dense ou encore persistante.
  • Session : Le terme session désigne une bière moins forte en alcool et plus aromatique.
  • Sour : désigne une bière acide. Une Berliner Weisse fait partie de la catégorie des Sour. Berliner Weisse comme son nom l’indique tire son origine d’un vieux style allemand. Sur une base de blanche, une bactérie lactique est intégrée dans le processus de fermentation ce qui a pour effet d’amoindrir l’amertume au profit de l’acidité. Souvent légères en alcool elles se veulent le plus souvent aromatisées grâce à l’utilisation de purée de fruit. Elles sont issues d’une fermentation haute.
  • Stout : Style de bière irlandais. Démocratisé par la Guinness, il définit des bières à la robe généralement brune profonde ou noire. Souvent brassées avec des malts torréfiés, ces bières de fermentation haute se caractérisent par leurs saveurs qui tirent sur le chocolat, le café ou encore le caramel.
  • Triple : Bière d’inspiration belge elle doit son nom à l’utilisation d’une quantité de malt plus importante que dans d’autres bières. Souvent fortes en alcool (8°C et 10°), elles sont généralement blondes ou ambrées.